Moyamoya Center

Diagnostic et traitement de la maladie de Moyamoya

Un diagnostic précoce peut non seulement éviter de nombreuses conséquences désastreuses, mais aussi améliorer considérablement les chances de guérison. Au moment du premier résultat d’examen, il est souvent frappant de constater à quel point la maladie a déjà progressé chez les enfants de moins de cinq ans. Chez les mineurs, elle se manifeste principalement par des maux de tête, des absences neurologiques et des crises d'épilepsie. Au cours de la maladie, viennent s’ajouter des AVC, des troubles de la circulation et des hémorragies cérébrales.

 

Bildgebende Verfahren zur Diagnose von Moyamoya

Diagnostic précis et examens préliminaires

Les excroissances nuageuses du Moyamoya peuvent être détectées en utilisant des méthodes d'imagerie. On commence par un test IRM/ARM (imagerie par résonance magnétique et angiographie par résonance magnétique). L'examen d'exploration du cerveau et des six grands vaisseaux cérébraux confirment la suspicion de Moyamoya. Par la suite, un scanner TEP (tomographie par émission de positons) est réalisé afin d'évaluer l'irrigation sanguine.

Des examens complémentaires neurologiques, génétiques et de développement pédiatrique sont nécessaires, afin de planifier une intervention chirurgicale. Selon le degré de la maladie, d'autres examens ciblés peuvent éventuellement être pratiqués.

 

Revaskularisations-Operation zur Behandlung von Moyamoya

Interventions chirurgicales et séjour à l'hôpital

Un enfant présentant des symptômes de la maladie de Moyamoya, et ayant eu des résultats pertinents aux trois méthodes d’imagerie (IRM/ARM, angiographie et scanner TEP), devra subir très vraisemblablement des opérations de revascularisation. Au cours de ces opérations, la circulation sanguine est rétablie par dérivations. Cela évite la survenue d'autres attaques et l'enfant peut alors de nouveau mener une vie normale sans troubles mentaux ni symptômes physiques.

Selon le nombre d'opérations nécessaires, la durée du séjour à l'hôpital varie de sept à quatorze jours.

 

Postoperative Kontrolle bei Moyamoya

Contrôle et examens postopératoires

En l'absence de complication, le prochain contrôle a lieu environ six mois après l'intervention chirurgicale. Il est alors prévu un examen clinique et des tests par le biais de méthodes d'imagerie.

D'autres contrôles suivront jusqu'à la puberté qui ont lieu chaque année tous les trois ans, selon le dossier médical.